Manger sain = plaisir en moins (2/2)

Reparlons plaisir ensemble… voici la suite de l’article :

Le plaisir s’éduque

Le plus étonnant c’est qu’en revenant parfois à des anciennes habitudes alimentaires, j’ai constaté que le plaisir que j’anticipais d’après mon souvenir était finalement moins grand que celui que me procurait le plat en réalité. C’est que nos attirances sont entièrement conditionnées par l’habitude ! Et ce n’est pas qu’un phénomène psychologique : notre flore intestinale se modifie, et avec elle, nos appétences (si vous ne savez pas à quel point elle conditionne nos goûts, guettez l’article à venir sur le biot intestinal et vous apprendrez comment une souris peut être sexuellement attirée par un chat à cause d’une simple petit parasite dans ses boyaux, intrigant non ?). Le palais aussi s’éduque et les circuits neuronaux se renforcent en conséquence : comment remanger une tomate de supermarché ? Un fromage sous plastique ? Des haricots verts en boîte ? On ne saurait plus nous avoir avec ces faux-semblants ! Une petite reprogrammation et vous ne baverez plus du tout d’envie face aux mêmes aliments qu’autrefois : avant je pouvais vider un sac de bonbons en un jour, maintenant leur seule vue m’écœure presque. Il faut en général 21 jours pour reconfigurer ses habitudes alors pourquoi ne pas programmer son plaisir vers les aliments santé pour faire d’une pierre deux coups ? Pourquoi laisser les industriels le programmer pour vous conduire à petit feu vers le surpoids, les intolérances et allergies, les maladies chroniques et dégénératives ?

Reconfigurer le plaisir
Reconfigurer le plaisir

Le plaisir renouvelé

Aujourd’hui, Florent et moi prenons un plaisir fou à manger des dattes fraîches, de bonnes bananes, une grande salade de crudités, des petits légumes épicés, bien plus que de la viande par exemple ! Quand je pense qu’autrefois Florent devait « pousser avec de l’eau » pour avaler un bout de courgette ! Maintenant, sans notre dose de verdure, nous sommes écœurés : notre corps appelle désespérément un peu de roquette ou concombre ! Alors, je vous le demande ? Où est la frustration ? Et pourtant c’est un ancien addict du comté et une ancienne droguée aux pâtes/chorizo qui vous parlent (chacun sa drogue !). Ah, vous disiez « impossible, pas pour moi ! », nous disions ça aussi et pourtant… un jour, vous aussi, vous vous demanderez comment vous trouviez votre satisfaction dans votre ancien régime alimentaire.  Et en bonus, avec un peu d’astuce, pour ajouter encore du plaisir au plaisir, vous pourrez sortir du chapeau des recettes de succulentes pâtisseries crues pleine de vitalité !

Un maximum de plaisir 100% sain c'est possible
Un maximum de plaisir 100% sain c’est possible

LE SECRET DU PLAISIR SAIN

Le secret pour résoudre l’équation plaisir/santé : avancer pas à pas ! Il s’agit juste d’insérer peu à peu dans son assiette  quelques touches de renouveau (ajouter d’abord plutôt que se priver drastiquement) et d’apprendre les recettes qui donneront du gourmand aux aliments santé qui vous semblent insipide (vous en trouverez jour après jour sur ce site !). Songez aux herbes et aux épices, aux sauces relevées, aux oléagineux… petit à petit vous ôterez les béquilles gustatives, sans forcer, sans vous presser (au rythme de l’adaptation de votre flore et de votre système nerveux !) et vous réapprendrez la subtilité et la variété des saveurs sans qu’il soit besoin de sur-saler, de sur-sucrer, ou de sur-graisser (ne devenez pas un toxico de la malbouffe toujours en quête de sa dose de came boostée à coup d’exhausteurs de goût !). Vos papilles retrouveront toutes leurs capacités, votre système nerveux ne sera plus surexcité mais jouira d’un plaisir serein, plus plénier (c’est la différence entre s’alimenter et se remplir…) Et ce qui vous semblait une torture masochiste deviendra insensiblement un véritable PLAISIR !

Alors, êtes-vous prêt à reprogrammer votre plaisir pour qu’il vous mène vers un plus haut niveau de vitalité ? Qu’est-ce que cela changerait pour vous si vous pouviez manger de plus en plus sain avec plaisir ? Quel premier pas êtes-vous prêt à faire pour installer une habitude vertueuse?

Restons en contact

Soyez informé de notre actualité et recevez votre cadeau : nos 10 principes clés au service de votre vitalité et de votre épanouissement

1 commentaire sur "Manger sain = plaisir en moins (2/2)"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire