Manger sain = plaisir en moins ! (1/2)

Manger sain = plaisir en moins, Équation à revoir…

Le plaisir est au cœur de ma vie. Et pourtant, je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai souvent l’impression que certains de mes proches, depuis qu’ils savent que je m’intéresse à la santé naturelle par l’alimentation et que je veille à manger sain, me considèrent un peu comme la « mère rabat-joie » et prennent un malin plaisir à épier les moindres supposées déviances de mon régime. Difficile pour eux de penser que je suis ni « frustrée », ni « psycho-rigide », ni « déviante » en cachette…

Mais je ne suis pas un censeur fouettard et manger sain n’a en fait rien d’un sacerdoce impitoyable ! Que je vous explique : D’abord, je ne jugerai jamais personne à son assiette… si vous saviez quel était mon régime habituel il y a quelques années ! Junkfood à gogo et industriel à fond ! Je n’étais pas une moins bonne personne mais… j’allais beaucoup moins bien. Et jamais je n’aurais pu changer radicalement mon régime alimentaire s’il ne m’avait pas apporté tout autant de plaisir et même davantage ! Alors… que s’est-il passé ? Comment est-ce possible de manger sain sans frustration ?

malicieux plaisir caché
malicieux plaisir caché

Le plaisir de se sentir enfin bien

J’ai goûté à un plaisir tellement grand quand mes migraines, mes maux de ventre et de dos quotidiens, mes coups de déprime et angoisses, ma léthargie, mes palpitations et mes malaises ont disparu que je ne saurais désormais substituer ce bien-être profond retrouvé contre un régime fastfood, pizza, saucisson à volonté. J’avais l’impression de revivre ! Le plaisir pour moi à présent, c’est avant tout de me sentir bien dans ma tête et mon corps jour après jour, de ne plus subir des maux chroniques qui me rendaient la vie lourde à porter ou qui me limitaient. N’auriez-vous pas plus de plaisir à vous dire que vous pourriez courir avec vos enfants sans souffrir de toutes vos douleurs articulaires ou votre surpoids ? Vous projeter dans l’avenir avec eux sans que votre maladie dégénérative ne vous donne des inquiétudes ? Ou simplement profiter de vos journées en vous sentant en pleine possession de vos moyens physiques et psychologiques ? Il y a tant de petits maux, douleurs, traitements pharmaceutiques, équipements médicaux dont avons fini par nous accommoder au quotidien et avec qui nous vivons comme « normalement »…  Mais vous ne saurez à quel point votre alimentation actuelle restreint votre niveau d’énergie et de bien-être qu’en changeant et en comparant ! Et alors peut-être estimerez-vous que c’était bien cher payé ! Vous vous rendrez compte à quel point vous étiez largement en dessous de vos capacités physiques et combien votre corps était déjà dégradé.

manger sain et retrouver l'energie
Le plaisir d’être pleine forme !

Le plaisir de l’exception-nnel

En plus il n’est pas question de privation, contrairement à ce qu’on pourrait croire, quand on parle de « manger sain » : qui dit que je ne mange jamais une pizza ou un burger ? Mais quand je le fais je savoure ! Où est le plaisir si c’est frites-steack ou pâtes bolo à chaque repas ? Qui plus est, l’exception fait le gourmet : autrefois c’était pizza congelée ou de fastfood chaque semaine, maintenant quand l’envie me vient c’est pizza maison avec des ingrédients de choix et recette élaborée ou alors dans un italien trié sur le volet ! Fini de se gaver pour le plaisir, le plaisir vient de l’exception et de l’exceptionnel ! C’est cela « manger sain » : retrouver le goût d’aliments véritables, soutenir des producteurs qui font de la qualité, des commerçants et restaurateurs qui ont le respect des produits. En prime : le plaisir de l’estime de soi !
Le tout n’est pas de se priver mais d’avoir un régime alimentaire quotidien qui vous soutient et optimise votre santé
(pauvre en toxines et riches en micronutriments, antioxydants ; tout cela sera précisé dans un prochain article : « manger sain ? mais on ne sait plus quoi manger ! » )  jour après jour de manière à ce que les repas plus difficiles à métaboliser et créateurs de déchets que vous vous autoriserez de temps en temps puissent être mieux gérés par votre organisme qui ne sera pas déjà en surcharge toxinique constante ! Veillez à ne pas surajouter les toxines au toxines mais à ménager des espaces de repos, de reconstruction, et de nettoyage à votre corps. A la manière d’un sportif, gérez votre effort, ne vous mettez pas dans le rouge, adoptez un régime d’endurance et de récupération pour avoir la force de traverser les pics !

manger sain grâce aux produits de choix
le plaisir par la qualité !

Plaisir facile ou plaisir vrai

Les industriels nous donnent du plaisir bon marché, un plaisir facile, un plaisir « de trottoir » ! Bel emballage, exhausteurs de goûts, alchimie chimique et alliances artificielles gras/sucre/sel. De quoi faire tourner la tête à moindre coût comme ces filles bien roulées, trop maquillées et à l’agilité savante. Idem pour tous les aliments fortement excitants par leur teneur en gras, en sucre, en sel, en hormones : pâtisseries, viennoiseries, pain blanc, pâtes blanches, charcuteries, produits laitiers… On en prend encore et encore, on s’en bourre, on ne trouve même pas ça si bon parfois, et pourtant on s’en fait « mal au bide », on s’en donne la nausée… et on n’en est jamais nourri : c’est notre système nerveux que ce mélange biochimique tout calculé excite sans fin et sans faim pour nous en rendre parfaitement drogué. Et on n’en tire pas de fierté : quels malaises ces goinfreries cachent-elles souvent ? Quelle est cette faille qui nous empêche de manger sain et de nous faire du bien ? Un manque affectif, un manque d’amour et de respect pour soi, un manque de sérénité, de réconfort, un manque de passion, un manque d’occupation, d’objectifs de vie et de créativité ? Alors on se remet entre les mains des industriels à défaut de se prendre en charge et de prendre enfin soin de soi. Pourquoi sommes-nous prêts à leur sacrifier notre bien le plus cher, la santé ; pourquoi autorisons-nous notre auto-destruction à petit feu ? Si vous n’êtes ni fumeur, ni alcoolique vous aurez bien du mal à comprendre comment certains peuvent se livrer à ses pulsions néfastes mais que fait-on quand, au lieu d’apporter à son organisme les meilleurs molécules pour sa construction, on lui donne des additifs, des pesticides, des molécules de synthèse non reconnaissables par le corps, des acides gras trans et j’en passe…. Ayez pour vous un respect et un amour infini dans tous vos choix de vie ! Manger sain c’est materner son corps et le récompenser des fiers services qu’il vous rend, mais l’aimez-vous vraiment ?

manger sain et non plus se faire nourrir par l'industrie
Les plaisirs faciles et bas de gamme

La suite de l’article « manger sain= plaisir en moins » dans une prochaine publication, en attendant…

Partagez avec nous vos remarques : Qu’est-ce qui vous empêche de manger sain actuellement ?

Quels aliments vous font généralement craquer ? Êtes-vous prêt à rechercher la qualité plutôt que la quantité ? à repérer l’état émotionnel en lien avec vos envie de vous remplir plutôt que de vous alimenter ?

Restons en contact

Soyez informé de notre actualité et recevez votre cadeau : nos 10 principes clés au service de votre vitalité et de votre épanouissement

1 commentaire sur "Manger sain = plaisir en moins ! (1/2)"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire