J’ai testé le Nabhi Kriya pendant 30 jours !

Mon défi Nabhi Kriya

Comme vous le savez peut-être déjà, je débute ma quatrième année de kundalini yoga au rythme d’une fois par semaine environ. C’est durant ces séances hebdomadaires que j’ai pu découvrir le nabhi kriya, plus communément appelé « le kriya de la mort » par les élèves du groupe !

Un kriya est une série d’exercices à enchainer. S’il existe des kriyas de différents niveaux et différentes intensités, certaines plus centrés sur la détente ou la méditation, d’autres sur les étirements, le nabhi kriya fait partie de la catégorie tonique : c’est un kriya exigeant ! En tout cas, je vous le conseille vivement si vous avez froid : essayez et vous verrez qu’en quelques minutes, vous aurez retrouvé de la chaleur, voire du feu en vous !

La première fois que j’ai effectué cette série d’exercice durant le cours de yoga, ça m’a paru dur et interminable. Et puis d’année en année, il me paraissait plus facile et pour Emilie aussi d’ailleurs (juste un peu plus, mais dur quand même). Et puis Eric, notre professeur, nous parlait souvent de sa formation et notamment de l’obligation de faire ce nabih kriya durant 40 jours consécutifs. Il nous disait que ça avait été transformateur.

Cela m’a toujours donné envie de tenter l’expérience, mais le manque de motivation et les bonnes excuses (ce n’est pas le bon moment, je vais attendre encore un peu…bla bla bla) étaient toujours là pour repousser l’échéance. Et puis enfin j’ai pris la décision ! Je voulais me lancer le défi et puis je savais que j’avais besoin de retrouver « mon centre », ma puissance intérieure. Pour finir, un renforcement musculaire des abdominaux est toujours bon à prendre (même si ce n’était pas la priorité visée ici).

renforcer la sangle abdominale
renforcez votre centre !

Nabhi Kriya : quels bienfaits ?

Cette série travaille à développer la force du centre du nombril. La musculature de l’abdomen est fortifiée et le troisième chakra est activé. Cette série permet de remettre rapidement d’aplomb la zone abdominale.

Le troisième chakra appelé Manipura ou centre solaire, est le siège de la volonté, du pouvoir de l’ego et du corps mental. Il est le centre de distribution de l’énergie physique et de la digestion.

Le travail sur le troisième chakra permet de retrouver l’estime de Soi en se donnant une belle identité afin d’ouvrir ce chakra, puis de développer le chakra du cœur. Avec un bon fonctionnement du troisième chakra, on est enjoué, positif, confiant en nos capacités. On a du respect pour soi et pour les autres, on est ouvert, joyeux, détendu, spontané, sans complexes, chaleureux, on aime pratiquer une activité physique. Le système nerveux est fort, on est constant, dynamique, altruiste et responsable. On a du courage pour prendre des décisions, des risques.

Au contraire, plusieurs signes montrent une faiblesse de ce chakra :
Des peurs : du rejet, de l’abandon, de la critique, du ridicule, de ne pas être à la hauteur
Des maux : arthrite, anorexie, boulimie, problèmes intestinaux, dysfonctionnement des glandes surrénales, douleurs lombaires, mauvais fonctionnement du foie, de l’estomac, trouble du système nerveux, spasmophilie
Des attitudes : manque de combativité, de confiance en soi, tendance à abandonner les projets face aux obstacles qu’ils soulèvent, pas d’instinct de révolte, soumission aux ordres et aux désirs des autres, manque de personnalité affirmée, enfouissement de ses propres désirs, nervosité, timidité, défauts de coordination des mouvements sous le coup d’une émotion, manque d’esprit d’entreprise, effacement excessif.

nabhi kriya plein potentiel de vie
retrouvez votre force intérieure !

Pour plus de détail, vous pouvez consulter ce site très riche en informations à ce sujet.

Voici en résumé ce que chaque exercice travail en particulier :
Exercice n° 1 : voies digestives inférieures
Exercice n°2 : voies digestives supérieures et plexus solaire
Exercice n° 3 : élimine les gaz et relaxe le cœur
Exercice n° 4 : charge le champ magnétique et ouvre le centre du nombril
Exercice n° 5 : ajuste les hanches et le bas de la colonne vertébrale
Exercice n° 6 : colonne vertébrale, liquide céphalo-rachidien et l’aura

Explication des exercices du Nabhi Kriya

Les temps indiqués pour chaque exercice sont pour des étudiants avancés. Pour commencer cette série, il est important de ne pas dépassez pas 3 minutes pour les exercices les plus longs. Ça sera déjà assez dur comme ça et puis vous vous habituerez petit à petit aux mouvements. Dès que vous vous sentez capable de faire plus, augmentez progressivement les temps de chaque exercice jusqu’à arriver au maximum recommandé (si vous le pouvez, ce n’est pas une obligation).

L’important est de se concentrer sur le fait de faire au mieux le mouvement en faisant attention à ne pas cambrer le dos et en tendant les jambes au maximum. Il ne sert à rien de faire les temps maximum si les mouvements ne sont pas bien réalisés.

Si vous n’arrivez pas à tenir le temps de chaque exercice d’une seule traite, faites des pauses mais dans tous les cas ne vous faites pas mal ! Si vous commencez à lâcher les abdos et cambrer le dos, arrêtez quelques secondes puis refaites des mouvements quand vous le sentez. Petit à petit vous deviendrez plus résistant et vous progresserez. Et puis faites le nabhi kriya en conscience, centré sur votre ventre.

J’avais dans la tête que le processus se faisait en 30 jours, mais je me suis rendu compte après coup qu’en fait c’est 40 jours ! Si j’avais vu cela avant j’aurais continué 10 jours de plus (quand on a déjà fait 30 jours, on peut bien ajouter 10 jours de plus, on commence à être rôdé). Tant pis, ça sera pour une prochaine fois !

Au niveau pratique, il est bien d’avoir sous la main un minuteur pour régler le temps de chaque exercice. Vous pouvez également noter chaque jour les temps que vous avez tenu pour chaque exercice afin de constater vos progrès.

Voici un lien ou vous pourrez télécharger et imprimer une fiche détaillée avec la description des exercices à réaliser (pratique au début, ensuite vous allez vite connaitre les exercices par cœur).

Avant de commencer le kriya recentrez-vous.

nabhi kriya plein potentiel de vie
Exercice 1 : lever les jambes en alternance à l’équerre en les tendant au maximum et en maintenant le ventre serré
nabhi kriya plein potentiel de vie
EXERCICE 2 : LEVER LES BRAS A L’ÉQUERRE / LEVER ET DESCENDRE LES DEUX JAMBES EN MÊME TEMPS EN SERRANT BIEN LES ABDOS (SI C’EST TROP DUR METTEZ VOS MAINS LE LONG DU CORPS OU SOUS VOS FESSES)
EXERCICE 3 : REMONTER LES JAMBES PLIEES GENOUX CONTRE LA POITRINE EN LES TENANT AVEC LES BRAS / FAITES DES UNE RESPIRATION DOUCE ET PROFONDE EN GONFLANT BIEN LE VENTRE A L'INSPIRE POUR DETENDRE LE DOS
EXERCICE 3 : REMONTER LES JAMBES PLIÉES GENOUX CONTRE LA POITRINE EN LES TENANT AVEC LES BRAS / FAITES DES UNE RESPIRATION DOUCE ET PROFONDE EN GONFLANT BIEN LE VENTRE A L’INSPIRE POUR DÉTENDRE LE DOS
nabhi kriya plein potentiel de vie
EXERCICE 4 : EN PARTANT DE LA POSITION DE L’EXERCICE 3, OUVRIR LES BRAS ET TENDRE LES JAMBES A 60° / VEILLER A BIEN TENIR LE VENTRE
nabhi kriya plein potentiel de vie
EXERCICE 5 : MAINTENIR UNE JAMBE PLIEE SUR LA POITRINE PENDANT QUE L’AUTRE MONTE A 90° PUIS REDESCEND / PENDANT 1 MIN PUIS CHANGER DE JAMBE
nabhi kriya plein potentiel de vie
EXERCICE 6 : DEBOUT, étendez-vous PUIS DESCENDEZ EN GARDANT LES JAMBES TENDU ET TOUCHER LE SOL AVEC LES MAINS PUIS REMONTER / ACCÉLÉRER LE MOUVEMENT DURANT LA Dernière MINUTE

TERMINEZ PAR UNE MÉDITATION FINALE EN POSITION ALLONGÉE.

Le Nabih Kriya pendant 30 jours : mes impressions

Faire un exercice de ce type pendant 30 jours consécutifs permet de travailler sur la motivation et la volonté. J’ai décidé de me lever plus tôt tous les matins pour faire le nabhi kriya dès le début de matinée pour commencer la journée avec une bonne énergie. Mais rien ne vous empêche de le faire à un autre moment de la journée plus confortable pour vous, du moment que vous le faites bien tous les jours !

J’ai commencé bien motivé le premier jour en faisant les temps minimum recommandés pour chaque exercice, soit 3 minutes. Et pourtant ça me paraissait déjà dur : non seulement les abdos travaillent, mais l’étirement au niveau des jambes est pour moi parfois pire que le travail des abdos (et je le savais avant de commencer que là était mon point faible). Ça tire derrière les genoux mais aussi devant les cuisses (jonction cuisse / hanche) lorsqu’on s’efforce d’avoir les jambes les plus droites et tendues possible à la montée.

Le lendemain du premier jour autant vous dire que j’avais des courbatures au niveau des abdominaux, bien sûr, mais également aux jambes. Et ça ne s’est pas arrangé en enchainant les journées suivantes ! En plus, faire les séries en étant courbaturé, c’est encore plus compliqué ! La motivation et le mental autant que le physique sont mis à rude épreuve ! Au bout de 3 jours j’avais du mal à marcher tellement j’avais de courbatures : l’impression de marcher comme un vieillard. A ce moment-là j’ai eu des doutes et j’ai bien failli tout arrêter…

nabhi kriya plein potentiel de vie
restez motivé et libérez votre énergie !

Puis je me suis raisonné : je ne voulais pas encore une fois avoir commencé un engagement sans aller au bout, je voulais me prouver que j’étais capable de réussir et de tenir ces 30 jours. Pour cela il a fallu penser à ce pour quoi je le faisais chaque matin et aux changements que cela m’apporterait. J’avais besoin de renforcer mon troisième chakra et le nabhi kriya est excellent pour ça.

Alors j’ai continué et parfois même, j’y ai pris du plaisir ! Certains jours me semblaient plus facile, d’autre moins mais je continuais avec une intention ferme et aucun doute désormais au fait que j’allais réussir, cochant chaque jour pour valider mes exercices.

J’augmentais également progressivement les durées d’exercices jusqu’à arriver aux durées normales de base prévues pour chaque exercice. Une chose était sûre, j’avais beaucoup progressé ! La série aux durées de la première séance m’aurait désormais parue facile !

Le travail de la région abdominale a également participé à l’amélioration de mon transit intestinal (ce n’est pas forcément glamour mais c’est important).

Je vous ai surtout parlé du côté physique et mental mais il s’est passé beaucoup de choses au niveau émotionnel également. Même si je ne sais pas si tout est lié à la pratique du nabhi kriya, je pense que cette routine quotidienne a tout de même beaucoup contribué voir accéléré la remontée de certaines émotions et la prise de conscience de certains blocages en moi.

nabhi kriya plein potentiel de vie
Osez déterrer vos blocages et vos peurs !

Comme si désormais je les avais là devant moi et que cette fois je devais les affronter et ne plus reculer. Comme si le renforcement du centre, du ventre, siège de l’ego, me donnait enfin la puissance pour faire sauter ces blocages : c’est le moment de passer à l’action si je veux passer à un niveau supérieur et m’épanouir pleinement !

Alors voilà… maintenant, après ces 30 jours, je me sens plutôt « en chantier » et je sais que j’ai du boulot au niveau développement personnel, mais le nabih kriya aura mis le doigt sur les points à travailler et j’y vois plus clair. Il me reste à tracer mon chemin.

J’ai également eu un bon rhume pendant 2-3 jours qui ressemblait plus à un rhume de detox émotionnelle. Comme si je vidais ma tête de vieux schémas de pensée, de discours de peurs et de blocages. Au final, je pense que je garderai l’habitude de faire ce kriya régulièrement, au moins une fois par semaine, pour ne pas perdre tous les bénéfices qu’il m’a apporté.

nabhi kriya plein potentiel de vie
être fier de ce que vous avez accompli !

Si vous aussi cet article vous a donné envie de vous lancer dans l’aventure du nabhi kriya, alors n’hésitez pas ! Vous découvrirez certainement d’autres facettes chez vous et puis quoiqu’il en soit, vous aurez gagné des abdos en béton ! N’hésitez pas à commenter !

Restons en contact

Soyez informé de notre actualité et recevez votre cadeau : nos 10 principes clés au service de votre vitalité et de votre épanouissement

1 commentaire sur "J’ai testé le Nabhi Kriya pendant 30 jours !"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire